`
Espace doctorants en danse

Appel à contribution • (Dé)placements : le corps et l’espace, octobre 2012, Canada

(Dé)placements : le corps et l’espace

•> Date limite : le 31 juillet 2012

Depuis le vingtième siècle, le corps est un sujet de prédilection qui a, pour ainsi dire, fait couler beaucoup d’encre : on a voulu en marquer l’existence dans le cadre de l’acte d’écriture, en faire le champ de bataille de luttes idéologiques, l’effacer même, et avec celle de l’auteur, célébrer sa mort et son absence. Le corps n’est-il pas ce grand absent duquel la parole est détachée, arrachée,fixée sur la page ? Comment réconcilier cette chose changeante, impermanente, avec le texte littéraire, cette chose figée, inchangeable autrement que par l’oubli ? Le corps, bien sûr, c’est aussi ce point dans l’espace qui correspond ou non avec le lieu de l’énonciation. Et au-delà, les lieux eux-mêmes, ceux que l’on habite, lieux humains dans lesquels nous sommes en transit, captifs dans l’espace et dans le temps ; les lieux, aussi, que l’on représente, que la littérature donne à voir et, dans les meilleurs des cas, nous donne peut-être à habiter. Comment les lieux apparaissent-ils ? Comment, parfois, disparaissent-ils aussi ?

Les présentations en français, portant sur des sujets touchant aux études littéraires, aux arts, à la linguistique et aux sciences humaines, seront d’une durée maximale de vingt minutes (approximativement 2 500 mots ou dix pages à double interligne). Voici une liste non exhaustive de pistes de réflexion qui peuvent être abordées :

• Le lieu et le non-lieu de l’énonciation ;
• La littérature de voyage et d’exil ;
• L’espace urbain et l’espace rural ;
• L’errance et l’oisiveté ;
• La littérature migrante ;
• Le pays imaginaire et l’imaginaire du pays ;
• L’esclavage ou l’exploitation ;
• Le corps comme espace idéologique ;
• L’adaptation d’oeuvres littéraires (cinéma, théâtre, photographie, chanson) ;
• Le chronotope (l’espace-temps du récit) ;
• Le sensualisme et le naturalisme ;
• L’érotisme et la sexualité ;
• Le corps féminin ;
• Le mysticisme et l’espace intérieur ;
• La médecine, la maladie et la mort ;
• L’espace et le corps en transition, l’espace et le corps de transition ;
• La communication et l’isolement ;
• La revenance, la hantise et la folie.

Les propositions de communication (250 mots à double interligne) accompagnées d’une notice biographique (précisant l’état actuel de vos recherches, vos champs d’intérêt, de même que votre université d’attache et votre programme d’études) doivent être envoyées par voie électronique avant le 31 juillet 2012 à l’adresse suivante : colestud@queensu.ca. Dans la mesure du possible, précisez le cadre théorique de votre recherche. Un numéro de la Revue Frontenac, liée au Département d’études françaises de l’université Queen’s, sera consacré à la publication des actes du colloque.

Le colloque se tiendra à l’université Queen’s les 27 et 28 octobre 2012.

Responsable : Sarah Jacoba

•> http://www.queensu.ca/french/news.html

Adresse : Department of French Studies
Kingston Hall, room 301
Queen’s University Kingston, ON K7L 3N6
Tél : 613-533-2090 Télécopieur : 613-533-6522

A LA UNE



Pratiques de thèse en danse, 14 novembre 2017 • Appel à communication




Atelier des Doctorant en danse, juin 2017 - Programme




Pratiques de thèse en danse - Corps hors-codes, compte-rendu




Recherches en danse n° 5




Écrire les sciences sociales. Un enjeu pour les jeunes chercheurs




Edition Danse.com




Le Doctorat à la loupe




Suivre les nouveautés du site en RSS


TOUTES LES UNES