`
Espace doctorants en danse

1 mai 2007 • Programme

9h30 : Accueil des participants

9h55 : Présentation du projet des ateliers des doctorants par Mattia Scarpulla

10h10 : AXE DE DISCUSSION 1 : DECRIRE LE CORPS EN MOUVEMENT
Présentation de Sylviane PAGES

Le chercheur en danse se trouve à un moment ou à un autre de son travail confronté à la description du corps dansant. Qu’elle soit un simple exemple ou le fondement même sur lequel repose la réflexion, comment présenter, intégrer au propos la description ? Faut-il préférer un vocabulaire analytique très descriptif ou poétique et suggestif, évocateur ? À quel champ de la recherche faut-il emprunter ce vocabulaire et les outils descriptifs ?

Discutant : Philippe GUISGAND, maître de conférences, UFR Arts et Culture/parcours Musique et Danse, Université de Lille III

10h10 : Saisir le mouvement, perspective bergsonienne d’un travail entre philosophie et danse
par Marie BARDET , doctorante en philosophie, Université de Paris VIII

10h30 : Discussion

11h10 : Dynamisme du langage poétique de Bachelard à la danse
par GA-YOUNG LEE , doctorante en art, Laboratoire RITM/département de Danse, Université de Nice

11h30 : Discussion

12h10 : Pause

12h20 : Processus de composition chorégraphique et théâtralité de la danse : enjeux de la description du mouvement chez Sidi Larbi Cherkaoui
par Cristelle KHOURY , doctorante en anthropologie de la danse, laboratoire LAPRACOR, Université Clermont-Ferrand II

12h40 : Discussion

13h30 : Déjeuner au foyer des danseurs

14h50 : Présentation des différents programmes liés à la recherche au Centre national de la danse par Claire ROUSIER

15h20 :
AXE DE DISCUSSION 2 : L’ENGAGEMENT DU CHERCHEUR DANS LA DANSE
Présentation d’ Anne CAZEMAJOU

Le lien entre théorie et pratique est central dans la recherche en/sur la danse, voire mis en travail par certaines approches. Le chercheur peut revendiquer le fait d’être danseur et poser cette expérience à la base ou en contrepoint de sa recherche, ou privilégier au contraire une posture extérieure de spectateur. La danse est d’abord une histoire de corps, donc singulière, individuelle, et même intime. Comment alors y insérer une démarche scientifique et comment cette démarche transforme-t-elle ou se nourrit-t-elle de l’histoire du corps du chercheur ?

Discutant : Roland HUESCA, maître de conférences, UFR Sciences humaines et Arts, département Arts du spectacle, Université de Metz

15h20 : De la danse telle qu’elle se donne à la danse telle qu’elle est reçue : la question du corpus comme engagement
par Paule GIOFFREDI , doctorante en philosophie, laboratoire créart-phi, Paris X–Nanterre

15h40 : Discussion

16h20 : Pause

16h35 : L’engagement du chercheur en danse : quel « vécu » ?
par Claire BUISSON , doctorante en art, laboratoire RITM/ département de Danse, Université de Nice/Université de la Sapienza (Rome)

16h55 : Discussion

17h35 : Rhétorique et poïétique des danses afro-américaines. Une approche anthropo-esthétique de l’expérience contemporaine du shout
par Roxy-Régine THEOBALD , doctorante en esthétique et anthropologie de la danse, Université de Paris VIII

17h55 : Discussion

18h55 : Conclusions

ORGANISATEURS : Anne CAZEMAJOU, Paule GIOFFREDI, Sylviane PAGES, Claire ROUSIER, Mattia SCARPULLA

DIRECTEURS DE RECHERCHES INVITES : Isabelle GINOT, Isabelle LAUNAY, Marina NORDERA, Jean-Marie PRADIER, Christine ROQUET, Georgiana WIERRE-GORE

PROCHAIN ATELIER DES DOCTORANTS–DANSE : vendredi 16 novembre 2007

A LA UNE



Pratiques de thèse en danse, 14 novembre 2017 • Programme




Atelier des Doctorant en danse, juin 2017 - Programme




Pratiques de thèse en danse - Corps hors-codes, compte-rendu




Recherches en danse n° 5




Écrire les sciences sociales. Un enjeu pour les jeunes chercheurs




Edition Danse.com




Le Doctorat à la loupe




Suivre les nouveautés du site en RSS


TOUTES LES UNES