`
Espace doctorants en danse

Appel à contribution • Etudes de la forme dialogique des écrits d’artistes : l’artiste critique d’art, 26 avril 2012, Rennes

Journée doctorale
Etudes de la forme dialogique des écrits d’artistes : l’artiste critique d’art

26 avril 2011

Équipe d’accueil Arts : pratiques et poétiques (EA 3208)
Université Rennes 2

•> Date limite : 15 mars 2012

Après avoir étudié les correspondances et entretiens dans le cadre d’une recherche sur les écrits d’artistes, cette journée doctorale a pour objectif de réunir les jeunes chercheurs issus de disciplines diverses (arts plastiques, cinéma, musique, théâtre) autour d’une situation dialogique singulière : celle de l’artiste lorsqu’il endosse la position de critique d’art.

Si l’activité critique d’un artiste s’avère le plus souvent occasionnelle, elle est pour certains reconnue en tant que telle (Mel Bochner). Elle peut être le point de départ d’une démarche artistique à part entière (Jean-Luc Godard, François Truffaut, Jacques Rivette) ou une étape dans le cheminement d’une démarche artistique (Pierre Leguillon).

L’exercice critique permet aux artistes d’affirmer leurs propres conceptions esthétiques, politiques ou éthiques. Il peut prendre la forme d’une opposition frontale ou au contraire d’une défense d’un pair, d’un mouvement de pensée ou de création.

Il s’agit d’envisager la place qu’occupe l’énonciation dans le contexte de création de l’artiste, que sa critique porte sur son contemporain (Peter Halley, Pierre Boulez), son prédécesseur (Richard Hamilton, Jeff Wall) ou même son héritier, proche ou étranger, au sein d’un même champ artistique (Hector Berlioz et Claude Debussy ; Jean Vilar et Jacques Copeau) ou non (Charles Baudelaire, Guillaume Apollinaire).

L’ambition de cette journée d’étude est donc d’interroger selon une approche pluridisciplinaire et transversale ces aspects de la critique d’artiste dans le cadre d’une étude de la forme dialogique des écrits d’artistes.

Dans cette perspective, les propositions d’interventions porteront par exemple sur les questions suivantes :

• Comment la critique d’artiste participe au processus de création ?

• Quelles raisons motivent la prise de parole à l’attention d’un pair ?

• Quelle légitimité particulière apporte ce double statut d’artiste-critique ?

• Quelles sont les spécificités de ce type de discours ?

• S’agit-il de produire une alternative au discours critique traditionnel ?

• Quels sont les effets de ce type de discours dans le champ artistique (notoriété accrue, échanges, constitution d’une communauté artistique, etc.) ?

• Quelles formes rhétoriques prennent ces discours (polémique, analytique, théorique, etc.) ?

• Peut-on envisager une généalogie des influences et filiations dans les échanges critiques ?

• Quels sont les réels destinataires d’un critique artiste ?

• Quel espace dialogique laisse le critique à son destinataire ?

Les propositions d’interventions devront parvenir pour le 15 mars au plus tard aux adresses suivantes : ophelie.naessens@orange.fr et s.daniellou@dbmail.com. Elles seront composées d’un titre, d’un texte de 1500 signes environ et d’une rapide biographie de l’auteur. Un temps de parole de vingt minutes est prévu pour chaque contribution. Cette journée d’étude fera l’objet d’une publication.

Responsables : Ophélie Naessens et Simon Daniellou

Programme de recherche doctoral : "Dits et écrits d’artistes : théories et fictions", sous la responsabilité de C. Viart, Équipe d’accueil Arts : pratiques et poétiques (EA 3208), université Rennes 2.

A LA UNE



Pratiques de thèse en danse, 14 novembre 2017 • Appel à communication




Atelier des Doctorant en danse, juin 2017 - Programme




Pratiques de thèse en danse - Corps hors-codes, compte-rendu




Recherches en danse n° 5




Écrire les sciences sociales. Un enjeu pour les jeunes chercheurs




Edition Danse.com




Le Doctorat à la loupe




Suivre les nouveautés du site en RSS


TOUTES LES UNES