`
Espace doctorants en danse

JACOTOT, Sophie

Titre de la thèse : Entre deux guerres, entre deux rives, entre deux corps. Imaginaires et appropriations des danses de société des Amériques à Paris (1919-1939)

Discipline : Histoire

Directeur de thèse : Pascal Ory

Université : Université Paris 1, Panthéon Sorbonne

Date de soutenance : novembre 2008

Prix de thèse 2009 du Musée du Quai Branly.


Résumé de thèse en français :
Entre les deux guerres mondiales, le champ de la pratique sociale de la danse en France connaît une mutation sans précédent en raison des transferts transatlantiques de genres musico-chorégraphiques inédits. Cette thèse analyse le processus de transferts et d’appropriations, à Paris, des danses de société des Amériques, provenant des États-Unis, des Caraïbes et d’Amérique du Sud. Le cadre d’accueil des nouvelles danses est présenté en amont, à travers l’étude des établissements publics de danse, notamment les dancings, nouveau type de bal où officient les orchestres de danses américaines. Le second volet de cette recherche porte sur la circulation des danses entre les Amériques et l’Europe, sur les vecteurs médiatiques et les acteurs de la diffusion. Dans la dernière partie sont analysées les représentations suscitées par ces transferts chorégraphiques internationaux, révélateurs tant des angoisses de la société française que de ses aspirations en matière de modernité corporelle.

Résumé de thèse en anglais / PhD English summary :
During the interwar years the social practice of dance in France underwent an unprecedented transformation because of the transatlantic transfers of new musico-choreographic genres. This thesis analyzes the process of transfer and appropriation, in Paris, of social dances coming from the United States, from the Caribbean and from South America. To begin with, the setting for the reception of the new dances is presented, through the study of public dance places, mainly the « dancing », a new type of dance hall where American dance bands performed. The second part of this research concentrates on the circulation of dances between the Americas and Europe, and focuses on the media vectors as well as the actors of these transfers. In the last part, this thesis emphasizes the representations elicited by these international choreographic transfers, which are indicative as much of social fears within French society as of aspirations in terms of modern corporeity.


Chercheur associé au Centre d’histoire sociale du XXe siècle.

Membre fondateur de l’Atelier d’histoire culturelle de la danse et du séminaire d’histoire culturelle de la danse (EHESS).
Voir : http://sites.google.com/site/histoireculturelledanse/

Enseignante en danses orientales et en danses de société (Association Gayané).
Voir : http://sites.google.com/site/associationgayane/home

Principaux axes de recherches :
• Histoire de la danse à l’époque contemporaine (XIXe-XXe siècles).
• Histoire du bal et des danses de société (Europe, Amériques).
• Système d’écriture du mouvement de Pierre Conté.

Liste détaillée des publications :
Voir : http://sites.google.com/site/histoireculturelledanse/membres/jacotot-sophie

[fiche mise à jour en octobre 2011]

A LA UNE



Pratiques de thèse en danse, 14 novembre 2017 • Appel à communication




Atelier des Doctorant en danse, juin 2017 - Programme




Pratiques de thèse en danse - Corps hors-codes, compte-rendu




Recherches en danse n° 5




Écrire les sciences sociales. Un enjeu pour les jeunes chercheurs




Edition Danse.com




Le Doctorat à la loupe




Suivre les nouveautés du site en RSS


TOUTES LES UNES