`
Espace doctorants en danse

23 mai 2011 • Danse et Sciences, appel à contribution

APPEL A CONTRIBUTION

ATELIER DES DOCTORANTS EN DANSE
23 mai 2011
Centre national de la danse – LYON RHÔNE-ALPES

Danse et Sciences
Discours et pratiques à la croisée des disciplines
Sciences du vivant, sciences des arts

Le dernier atelier des doctorants en danse de cette saison aura lieu le 23 mai 2011 et sera accueilli pour la première fois par le Centre national de la danse Lyon Rhône–Alpes.

Nous vous rappelons que ces manifestations, organisées depuis mai 2007, sont proposées aux doctorants disséminés au sein de différentes universités et dans des disciplines très variées. Elles permettent, dans une atmosphère d’échange et de collaboration, de débattre des difficultés méthodologiques rencontrées dans le travail de thèse. Les présentations sont avant tout des questionnements et non des communications abouties. Elles sont encadrées par des chercheurs confirmés qui permettent de nourrir et d’orienter les discussions.

Cette première aventure au CND Lyon Rhône-Alpes sera l’occasion de rencontrer de nouveaux interlocuteurs.

La thématique “Danse et Sciences” a émergé de l’envie de faire dialoguer des doctorants qui mènent une recherche dans le champ des sciences humaines et sociales avec celui des sciences exactes. Tous les jeunes chercheurs ayant la danse comme objet de recherche sont donc invités à répondre à cet appel, quelle que soit leur discipline.
Nous invitons les doctorants à réfléchir sur les discours et sur les pratiques. A ce titre, nous vous proposons plusieurs formats d’intervention :

Intervention classique : 15 à 20 minutes de présentation d’un état de sa recherche ou d’un problème méthodologique + temps de discussion avec un répondant invité.

Dialogue : entre deux doctorants (ou plus) autour d’un objet de recherche commun, mettant face à face des méthodologies de recherche différentes pour les interroger. 30 à 45 minutes + temps de discussion avec un répondant invité.

Exploration pratique : présentation d’une recherche et atelier de mise en jeu pratique avec les participants. 45 minutes + temps de discussion avec les participants et avec les répondants invités.

Nous encourageons donc les dialogues interdisciplinaires autour des questions proposées !

Premier axe : Les sciences exactes et médicales face à la danse : discours et pratiques

Nous vous proposons de réfléchir aux discours sur la pratique de la danse, qu’ils soient historiques ou actuels, et sur le corps dansant dans différents champs scientifiques. Nous vous invitons à consulter l’ouvrage de Florence CORIN (dir.), Quand la danse puise aux sciences et réciproquement, Bruxelles, Contredanse, 2006.

● La danse comme objet d’étude dans le champ médical : questions de santé dans le travail du danseur, gestion du corps comme outil de travail, pathologies chroniques et troubles posturaux chez le danseur, importance du discours médical dans les discours sur la danse.

● Le danseur comme athlète ou la danse comme sport : concordances et discordances entre les discours sur la danse et les discours développés dans le champ des activités physiques et sportives sur le corps et les pratiques physiques.

● Les sciences au carrefour de la danse : étudier les discours que les sciences exactes (mathématique, physique...) tiennent sur l’objet danse ; se demander dans quelle mesure les discours tenus par les sciences exactes (sur d’autres objets que la danse) peuvent permettre de penser l’objet danse.

● Les discours et les pratiques qui s’interrogent sur la danse comme enjeu de santé et de développement moteur et psychique. Place de la danse dans le soin médical ou dans les structures de soin.

Pour ce premier axe, nous encourageons les dialogues entre deux disciplines différentes. Si vous êtes intéressé(e) par un dialogue, merci de nous le préciser afin que nous puissions vous mettre en contact avec un/une autre doctorant(e).
Les études sur des sources historiographiques de même que sur les pratiques actuelles sont les bienvenues. Vous pouvez également nous proposer un “état de la recherche” sur un sujet qui vous semble peu exploré.

Deuxième axe : analyse des pratiques, quels outils scientifiques ?

● Analyse fonctionnelle du corps dans le mouvement dansé : études qualitatives et/ou quantitatives en biomécanique, physiologie ou contrôle moteur mettant en jeu la pratique de la danse et interrogeant la construction spécifique du mouvement dansé.

● Analyse systémique du geste dansé : études et interrogations sur le geste à partir de l’ASGD développé notamment en France par Hubert Godard. Application concrète de l’outil en dialogue avec d’autres approches scientifiques. Interrogations sur la spécificité de l’engagement expressif du geste dansé et de la posture : fonctions imaginaires, rapport aux fondamentaux du mouvement et à la notion de qualité du mouvement, rapports à la gravité. Études sur les discours et les pratiques de l’analyse du mouvement tout au long du XXe siècle.

● Discours et expérience : comment analyser la question du sentir et de la perception ? Quelle place donner aux sciences cognitives dans les recherches sur la danse ?

Dans le cadre de ce second axe, nous vous invitons à proposer des sessions de pratique afin de mettre en jeu le “corps” de votre recherche.
Les propositions peuvent être de courte durée (10-15 minutes) dans le cadre de la présentation d’une étude quantitative ou d’un cas spécifique, y compris un cas clinique.
Nous vous invitons à réfléchir à la pratique quotidienne du danseur ainsi qu’aux situations d’apprentissage ou de transmission.

Troisième axe : la danse et ses outils technologiques

● Interroger les outils numériques pour l’analyse des pratiques en danse : systèmes de captation du geste (motion capture) et leur utilisation en danse, reconnaissance du geste dansé, notation automatique du geste.

● Interroger les outils numériques pour la conservation et la documentation de la danse.

● Interroger les technologies numériques comme outils de composition chorégraphique : logiciels de composition ou d’improvisation, logiciel de chorégraphie assistée par ordinateur.

● Les outils numériques pour la pédagogie de la danse : installations interactives pédagogiques, visualisation du mouvement.

● Les outils numériques pour la performance augmentée : dispositifs interactifs pour la scène, scènes augmentées, danseurs virtuels, vidéos ou rendus graphiques interactifs.

● Les outils numériques comme extension de la perception du danseur.

● Analyse des discours sur les rapports entre geste dansé/corps/mouvement et nouvelles technologies de l’image et du son dans les pratiques de la danse et dans l’espace spectaculaire.

Ce troisième axe vous invite à réfléchir sur l’utilisation des technologies numériques dans la pratique de la danse, à la fois comme outils pour la recherche scientifique et comme outils pour la recherche chorégraphique. Les exemples devront être précisément définis ; l’optique de leur utilisation ainsi que leur champ d’application seront clairement exposés.

En vous appuyant sur ces pistes, nous espérons que vous pourrez nous proposer vos propres réflexions et recherches. Nous souhaitons insister sur le fait que les communications pour les ateliers des doctorants sont l’occasion de poser vos questions et/ou d’exprimer vos doutes. Les formats et le temps des interventions pourront être variables en fonction des propositions.

Des chercheurs confirmés, invités comme « répondants », permettront d’orienter et de guider la discussion des doctorants participant à la rencontre.

Nous vous rappelons que le CND ne prend pas en charge les trajets des doctorants.

Merci de nous faire parvenir vos propositions d’intervention, sous la forme d’un résumé de 2500 signes maximum, au plus tard le 10 avril 2011, uniquement à l’adresse suivante : doctorantsendanse@gmail.com

Nom, Prénom
Discipline
Sujet de la thèse
Université
Laboratoire/Équipe
Année de thèse

  • Documents joints
  • A LA UNE



    Pratiques de thèse en danse, 14 novembre 2017 • Programme




    Atelier des Doctorant en danse, juin 2017 - Programme




    Pratiques de thèse en danse - Corps hors-codes, compte-rendu




    Recherches en danse n° 5




    Écrire les sciences sociales. Un enjeu pour les jeunes chercheurs




    Edition Danse.com




    Le Doctorat à la loupe




    Suivre les nouveautés du site en RSS


    TOUTES LES UNES