`
Espace doctorants en danse

Biennale universitaire pour l’égalité entre les femmes et les hommes, 15-25 mars 2011, Lyon

Biennale Egalité
Dix jours de réflexions et d’actions depuis l’Université vers la Société autour de l’égalité entre les sexes.

Dans le cadre de sa politique visant l’égalité entre les Femmes et les Hommes, l’Université Lyon 1 (France) institue une Biennale Universitaire pour l’Egalité entre les Femmes et les Hommes.

La première édition se tiendra à Lyon, du 15 au 25 mars 2011 et sera placée sous le Haut parrainage de la Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche.

Présentation de la Biennale Egalité

L’Université Lyon 1, respectueuse des grands axes de la Convention interministérielle pour l’égalité entre les filles et les garçons, les femmes et les hommes dans le système éducatif du 29 juin 2006 s’est dotée d’une Charte pour l’Egalité entre les Femmes et les Hommes signée par son Président, Lionel Collet, le 18 décembre 2007. Cette charte a été adoptée par la Conférence des Présidents d’Université (CPU), deux ans plus tard, en décembre 2009. Elle définit les grandes lignes de la politique égalitaire promue par l’Université Lyon 1 dans les domaines de l’enseignement, de la formation des personnels, de l’orientation et de l’insertion professionnelle des étudiant-e-s, de la recherche, de la diffusion des connaissances, de la prévention des violences sexuelles, sexistes et homophobes et de la collaboration internationale.

Objectifs

La Biennale vise à impulser une réflexion plurielle et rigoureuse sur la question de l’égalité entre les hommes et les femmes à l’Université mais aussi à partir de l’Université, sur tous les points précédents.

Ses objectifs sont de trois ordres ;
D’une part, il s’agit de faire le point sur les orientations politiques en faveur de l’égalité, et sur leurs mises en œuvres, en France, en Europe, ainsi que dans d’autres universités francophones.
Un deuxième objectif consiste à interroger les politiques en faveur de l’égalité, dans leurs spécificités comme dans leurs complémentarités. Il s’agira de questionner les conséquences des termes utilisés pour orienter ces politiques, comme par exemple, « égalité entre les femmes et les hommes », « égalité des chances », parité, diversité, lutte contre les discriminations, etc.
Enfin, le troisième objectif consiste à positionner l’Université comme un pôle de ressources en matière de formation aux questions du genre et de l’égalité, dans les domaines de la santé, de l’Education, de la prévention des violences, de la lutte contre les stéréotypes et les discriminations.
En outre, la Biennale pour l’égalité sera un des événements marquants du programme des quarante ans de l’Université Lyon 1.

•> Programme détaillé sur le site de la biennale

A LA UNE



Pratiques de thèse en danse, 14 novembre 2017 • Appel à communication




Atelier des Doctorant en danse, juin 2017 - Programme




Pratiques de thèse en danse - Corps hors-codes, compte-rendu




Recherches en danse n° 5




Écrire les sciences sociales. Un enjeu pour les jeunes chercheurs




Edition Danse.com




Le Doctorat à la loupe




Suivre les nouveautés du site en RSS


TOUTES LES UNES