`
Espace doctorants en danse

ANDRIEU, Sarah

Titre de la thèse : Le spectacle des traditions. Anthropologie du processus de spectacularisation des danses au Burkina Faso

Discipline : Anthropologie

Directeur de thèse : Bruno Martinelli

Université : Université de Provence, Aix-Marseille 1
Équipe de recherche ou laboratoire : Centre d’Etudes des Mondes africains (CEMAF)

Date de soutenance : 15 décembre 2009


Résumé de thèse :
Cette thèse est une contribution à l’analyse des reformulations contemporaines de la tradition au Burkina Faso observée à travers le prisme des productions chorégraphiques scéniques. Située au carrefour de l’anthropologie de l’art et de l’anthropologie politique, ce travail entend montrer que le processus de spectacularisation des danses constitue un objet particulièrement heuristique pour envisager les différentes conceptions du passé qui interagissent à l’interieur d’un même espace social. Pour ce faire, la thèse offre une interprétation de deux dynamiques. D’une part, elle propose une analyse des politiques culturelles coloniales et post-coloniales en s’attachant plus particulièrement à cerner les logiques étatiques ayant trait au processus d’imagination des traditions chorégraphiques scéniques. D’autre part, elle envisage les réceptions de ces discours institutionnels sur le passé par les directeurs de troupes et les danseurs. Elle propose, en particulier, une réflexion sur les relectures singulières de la tradition engendrées par le processus de mise en spectacle des savoir-danser locaux et décrit les modalités chorégraphiques par lesquelles sont rendues public des intimités culturelles alternatives. Au final, cette thèse questionne un processus de co-construction de politiques culturelles au sein duquel agents de l’Etat, entrepreneurs culturels, intellectuels et artistes interagissent constamment en composant des spectacles où sont exprimées diverses manières de penser leur relation à la tradition.

Notice bibliographique :
ANDRIEU Sarah, 2011
« Captures de flux esthétiques et imagination d’une danse intime. Itinéraire d’un jeune chorégrapheburkinabè » in E.Olivier (éd.), Composer, imaginer, innover. La création musicale en contexte global, Paris, Éditions Delatour (sous presse).

ANDRIEU Sarah, 2011
« Circulations des savoirs chorégraphiques et création de danses nouvelles au Burkina Faso » in D. Nativel et D. Gary-Tounkara (éds.), La Fabrique des savoirs en Afrique subsaharienne : acteurs, lieux et usages dans la longue durée, Paris, Karthala (sous presse).

ANDRIEU Sarah, 2009
« Le métier d’entrepreneur culturel au Burkina Faso. Itinéraire et conditions de la réussite d’un professionnel du spectacle vivant », Bulletin de l’APAD n°37-38, p. 55-69.

ANDRIEU Sarah, 2007
« La mise en spectacle de l’identité nationale. Une analyse des politiques culturelles au Burkina Faso », Journal des anthropologues, Hors série « Identités nationales d’État », p. 89-104.

A LA UNE



Pratiques de thèse en danse, 14 novembre 2017 • Appel à communication




Atelier des Doctorant en danse, juin 2017 - Programme




Pratiques de thèse en danse - Corps hors-codes, compte-rendu




Recherches en danse n° 5




Écrire les sciences sociales. Un enjeu pour les jeunes chercheurs




Edition Danse.com




Le Doctorat à la loupe




Suivre les nouveautés du site en RSS


TOUTES LES UNES