`
Espace doctorants en danse

Appel à contribution • Figures du ravissement, octobre 2011, Poitiers

Figures du ravissement

Colloque international de l’équipe EA 3816 FoReLL
B1 "Poétiques de la représentation" (Université de Poitiers)
Resp. Liliane Louvel & Michel Briand
13-14-15 octobre 2011
MSHS (Poitiers) / Château d’Oiron (79)

•> Date limite de réponse à l’appel : 15 mars 2011

"Le ravissement bouleverse corps et âme — vertige de l’extraordinaire où se mêlent un rapt brutal et un insolite bonheur. L’expérience semble ineffable, impensable. Peut-on comprendre ce qui dépossède et se vit dans la fusion des contraires ? Saisir l’unité de ce qui submerge l’amoureux mais aussi le poète, le penseur, ou encore la sainte en extase ?" (Mariane Massin, Les figures du ravissement. Enjeux philosophiques et esthétiques, Grasset, 2001)

Dans le prolongement du colloque tenu au printemps 2009, "L’intensité : formes et forces, variations et régimes", et de ses séminaires et journées d’études sur les rapports entre intensité et dicours, intensité et sciences, intensités baroques, etc., le groupe FoReLL B1 "Poétiques de la représentation" s’est intéressé à une notion qui entre vivement en résonance avec ce champ d’investigation : "le ravissement". Le titre du colloque s’est imposé, renvoyant, après coup, à l’ouvrage de Marianne Massin, cité ci-dessus, qui ouvre de riches perspectives à ce sujet. Les communications porteront sur des domaines culturels et linguistiques aussi variés que possible (littérature générale et comparée, antiquité grecque et latine, littératures médiévales, modernes et contemporaines des domaines français et francophone, anglophone, italien, germanique, etc.) et sur des corpus multiples (textes fictionnels, poétiques, écritures de soi, image picturale ou photographique, théâtre, danse, cinéma, musique …), et utiliseront des méthodologies critiques variées, avec un intérêt particulier pour les questions de style, de rapport forme / voix / pensée / affects, texte / image, de poétique de la représentation et de la réception. La réflexion sera toujours fondée sur des exemples littéraires et / ou artistiques précis, confrontant la réflexion esthétique, poétique, stylistique, à ce qui s’y dérobe souvent, l’expérience de la création, de la lecture et, plus largement, de la réception vives.

On abordera plus particulièrement les questions suivantes :

- quelles sont les analogies et différences, dans le domaine des arts, de la littérature et de la philosophie, esthétique ou éthique, entre le ravissement et la syncope, l’évanouissement, l’inspiration, l’enthousiasme, l’extase, l’enchantement, l’exaltation, la fascination, l’hypnose ?

- quelles sont les marques ou traits stylistiques, formels, rythmiques, visuels…, du ravissement poétique, amoureux, philosophique, dramatique … ?

- quels sont les enjeux de la représentation, textuelle ou spectaculaire, du récit ou de la description de scènes de ravissement ? Que se joue-t-il dans les ravissements ou rapts mythologiques ou mystiques et dans leurs représentations et multiples reprises et réécritures, de Ganymède à Proserpine ? de Platon à Hildegarde ?

- en quoi le texte et l’image (plastique ou spectaculaire) sont-ils transformés par l’irruption du ravissement et l’immersion ou l’élan qu’il provoque, chez le personnage représenté comme chez le lecteur / regardeur ? notamment dans son corps, sa voix, son économie psychique et leurs (re)présentations ?

- quelles distinctions peut-on faire, ou non, entre le ravissement montré ou décrit et le ravissement vécu comme expérience esthétique, mystique, psychologique, psychanalytique ?

- quels liens peuvent être tissés, dans les textes ou oeuvres visuelles qui ravissent ou représentent le ravissement, entre douleur et bonheur, dépossession de soi et métamorphose, sublime et anéantissement, ek-stase et chagrin, déplacement et stupéfaction, grâce et torture, transe et neutralité ? Comment l’oeuvre d’art et le texte s’y prennent- ils pour représenter / présenter ce qui est là un impossible à dire, à montrer, à partager ?

Les propositions de communication sont à adresser avant le 15 mars 2011 aux trois adresses ci-dessous. Il est prévu environ 25 communications et les Actes du colloque seront publiés dans la revue La Licorne, aux PU de Rennes.

michel.briand@univ-poitiers.fr, liliane.louvel@univ-poitiers.fr, anne-yvonne.julien@wanadoo.fr

Responsable : Liliane Louvel & Michel Briand

Url de référence : http://www.mshs.univ-poitiers.fr/Forell

Adresse : FoReLL EA 3816 MSHS de Poitiers bât. A5 5, rue Théodore Lefebvre 86000 Poitiers

A LA UNE



Pratiques de thèse en danse, 14 novembre 2017 • Appel à communication




Atelier des Doctorant en danse, juin 2017 - Programme




Pratiques de thèse en danse - Corps hors-codes, compte-rendu




Recherches en danse n° 5




Écrire les sciences sociales. Un enjeu pour les jeunes chercheurs




Edition Danse.com




Le Doctorat à la loupe




Suivre les nouveautés du site en RSS


TOUTES LES UNES