`
Espace doctorants en danse

Appel à communications • Colloque international « Jan Fabre ou l’esthétique du paradoxe », 11-13 mai 2011, Avignon

Colloque international « Jan Fabre ou l’esthétique du paradoxe »

Organisé par le laboratoire ICTT (Identité culturelle, textes et théâtralité) de l’Université d’Avignon et par l’École Supérieure d’Art d’Avignon

En partenariat avec le Festival d’Avignon

11-13 mai 2011

•> Date limite de réponse à l’appel : 15 janvier 2011

Cinq ans après la polémique 59ème édition du Festival d’Avignon, l’heure est venue de porter un regard serein sur l’oeuvre de celui qui fut l’« artiste associé » de cette édition, l’auteur, metteur en scène, chorégraphe, performer, plasticien et vidéaste Jan Fabre. Ce colloque a pour objectif de prendre en considération les diverses facettes d’un créateur situé au croisement de plusieurs pratiques esthétiques.

En quoi l’oeuvre de Jan Fabre questionne-t-elle la notion même de genre et les frontières traditionnelles entre les arts ?

Dans quelle mesure cette oeuvre relève-t-elle du théâtre ?

Comment réévaluer la place du texte et de l’écriture dans le processus de création d’un artiste qui privilégie a priori la dimension visuelle de sa production ?

Quelles sont les influences qui s’exercent sur le travail de Jan Fabre ? Quel est son rapport à la culture flamande et au patrimoine artistique européen ? Quelles sont les résonances perceptibles dans ses spectacles et dans ses oeuvres plastiques (citation de motifs antiques, médiévaux, romantiques, etc.) ? Quelles sont les sources philosophiques, littéraires, iconographiques, les références intellectuelles ou spirituelles convoquées ?

Selon quels critères élaborer une typologie de ses créations ?

Quels outils théoriques, conceptuels, critiques sont-ils pertinents pour rendre compte d’une oeuvre aussi polymorphe ? Cette dernière est-elle réductible à ce que Hans-Thies Lehmann nomme le « théâtre postdramatique » ?

Quel accueil a été réservé aux créations de Jan Fabre, à la fois par le public et par la critique ? Qu’en est-il de la réception de ses oeuvres tant en France qu’à l’étranger ?

Telles sont quelques-unes des questions qui pourront être traitées pendant ce colloque. Tout en partant de l’hypothèse selon laquelle l’oeuvre de Jan Fabre est traversée par des tensions contradictoires qu’elle ne cesse de réactiver (archaïsme/modernité, animalité/cérébralité, statisme/mouvement, intériorité/extériorité, santé/maladie, etc.), il s’agira d’envisager cette oeuvre comme la manifestation d’une volonté de « totalisation » de l’humain.

Comité scientifique : Hortense Archambault (codirectrice du Festival d’Avignon), Jean-Marc Ferrari (directeur de l’École Supérieure d’Art d’Avignon), Hélène Laplace-Claverie (Professeur à l’Université d’Avignon), Lydie Toran (doctorante à l’Université d’Avignon), Luk Van den Dries (Professeur à l’Université d’Anvers).

Merci de bien vouloir adresser vos propositions de communication (d’une quinzaine de lignes) avant le 15 janvier 2011 aux deuxadresses suivantes : h.laplace-claverie@wanadoo.fr et lydietoran@yahoo.com

A LA UNE



Pratiques de thèse en danse, 14 novembre 2017 • Appel à communication




Atelier des Doctorant en danse, juin 2017 - Programme




Pratiques de thèse en danse - Corps hors-codes, compte-rendu




Recherches en danse n° 5




Écrire les sciences sociales. Un enjeu pour les jeunes chercheurs




Edition Danse.com




Le Doctorat à la loupe




Suivre les nouveautés du site en RSS


TOUTES LES UNES