`
Espace doctorants en danse

FDILI ALAOUI, Sarah

Intitulé de la thèse : Analyse du geste dansé et retours visuels par modèles physiques : apport des qualités de mouvement à l’interaction.

Disciplines : Informatique

Directeur de thèse : Christian Jacquemin
Co-directeur : Frédéric Bevilacqua

Université : Université Paris-Sud
École doctorale : EDIPS
Équipe de recherche ou laboratoire : IRCAM et LIMSI

Date de soutenance : 19 decembre 2012


Résumé de thèse : La présente thèse a pour but d’approfondir l’étude du geste dans le cadre de l’interaction Homme Machine. Il s’agit de créer de nouveaux paradigmes d’interaction qui offrent à l’utilisateur de plus amples possibilités d’expression basées sur le geste. Un des vecteurs d’expression du geste, très rarement traité en Interaction Homme Machine, qui lui confère sa coloration et son aspect, est ce que les théoriciens et praticiens de la danse appellent « les qualités de mouvement ». Nous mettons à profit des collaborations avec le domaine de la danse pour étudier la notion de qualités de mouvement et l’intégrer à des paradigmes d’interaction gestuelle. Notre travail analyse les apports de l’intégration des qualités de mouvement comme modalité d’interaction, fournit les outils propices à l’élaboration de cette intégration (en termes de méthodes d’analyse, de visualisation et de contrôle gestuel), en développe et évalue certaines techniques d’interaction.

Les contributions de la thèse se situent d’abord dans la formalisation de la notion de qualités de mouvement et l’évaluation de son intégration dans un dispositif interactif en termes d’expérience utilisateur. Sur le plan de la visualisation des qualités de mouvement, les travaux menés pendant la thèse ont permis de démontrer que les modèles physiques masses-ressorts offrent de grandes possibilités de simulation de comportements dynamiques et de contrôle en temps réel. Sur le plan de l’analyse, la thèse a permis de développer des approches novatrices de reconnaissance automatique des qualités de mouvement de l’utilisateur. Enfin, à partir des approches d’analyse et de visualisation des qualités de mouvement, la thèse a donné lieu à l’implémentation d’un ensemble de techniques d’interaction. Elle a appliqué et évalué ses techniques dans le contexte de la pédagogie de la danse et de la performance.

Notice biographique : Sarah Fdili Alaoui is a postdoctoral researcher in the School of Interactive Arts and Technology at Simon Fraser University in Vancouver, Canada. Sarah holds a PhD in Computer Science from the University of Paris-Sud and the research institutes of IRCAM and LIMSI. She studied how movement qualities in dance can be modelled, computationally analysed and represented, and applied to the design of Human Computer Interaction. She has a Masters and Engineering Degree in Applied Mathematics and Computer Science, as well as a background in ballet and contemporary dance. She is currently completing her qualification as a Certified Movement Analyst (CMA) at the Laban/Bartienieff Institute for Movement Studies (LIMS).

Sarah is interested in bridging scientific and experiential research in the movement based arts to radically alter and affect our understanding of movement as a modality, strategy and method for transforming our understanding of human knowledge and cognition. She has been involved in many art and science projects, collaborating with dancers, visual artists, computer scientists and designers to create interactive systems for choreography, pedagogy and performance.

Contact : sarah.fdilialaoui@gmail.com

[fiche mise à jour en décembre 2013]

A LA UNE



Pratiques de thèse en danse, 14 novembre 2017 • Appel à communication




Atelier des Doctorant en danse, juin 2017 - Programme




Pratiques de thèse en danse - Corps hors-codes, compte-rendu




Recherches en danse n° 5




Écrire les sciences sociales. Un enjeu pour les jeunes chercheurs




Edition Danse.com




Le Doctorat à la loupe




Suivre les nouveautés du site en RSS


TOUTES LES UNES