`
Espace doctorants en danse

ELIZÉON-HUBERT, Isabelle

Intitulé de la thèse : Le corps des carrefours – représentations et écritures du corps dans les espaces de la Mondialité, contribution à l’élaboration d’une esthétique radicante.

Disciplines : Arts de la scène

Directeur de thèse : Sylvie Chalaye

Université : Paris III Sorbonne Nouvelle
École doctorale : IRET (Institut de Recherche en Etudes Théâtrales) – Arts et Médias
Équipe de recherche ou laboratoire : laboratoire SeFeA – Scènes Francophones et Ecritures de l’Altérité

Année d’inscription en thèse : 2013-14


Résumé de thèse : Cette recherche se situe dans un espace à la fois critique et de traduction qui emploiera une approche transversale, en anthropologie et esthétique de la scène, afin de mettre en lumière, dans un premier temps, les représentations et les écritures du corps sur la scène contemporaine, inscrite dans les espaces de la Mondialité (selon Glissant), au sein d’un corpus de quatre artistes, emblématiques de cette inscription : Robyn Orlin, Koffi Kwahulé, Bernardo Montet et Pippo Delbono. Cette mise en lumière et cette analyse nous permettront, dans un deuxième temps, de participer à l’élaboration d’une esthétique radicante qui pourrait constituer l’émergence d’un nouveau paradigme de la scène.

Contact : isabelle.elizeon@gmail.com

[fiche publiée en mai 2017]

A LA UNE



Pratiques de thèse en danse, 14 novembre 2017 • Appel à communication




Atelier des Doctorant en danse, juin 2017 - Programme




Pratiques de thèse en danse - Corps hors-codes, compte-rendu




Recherches en danse n° 5




Écrire les sciences sociales. Un enjeu pour les jeunes chercheurs




Edition Danse.com




Le Doctorat à la loupe




Suivre les nouveautés du site en RSS


TOUTES LES UNES