`
Espace doctorants en danse

WAILLE, Franck

Titre de la thèse : Corps, arts et spiritualité chez François Delsarte (1811-1871). Des interactions dynamiques

Discipline : Histoire

Directeur de thèse : Jean-Dominique Durand

Université : Université Lyon 3
École doctorale : LARHRA
Équipe de recherche ou laboratoire : RESEA

Date de soutenance : 2009


Résumé de thèse :
Les enseignements de François Delsarte (1811-1871), chanteur et pédagogue français qui eut une renommée d’abord française et européenne, sont généralement considérés comme l’une des sources de la modernité des arts du spectacle vivant, en partie du fait de sa carrière posthume américaine, qui généra dans les dernières décennies du XIXe siècle une véritable Delsartemania. La connaissance précise de ces enseignements reste toutefois malaisée, du fait d’une transmission essentiellement orale, au milieu de laquelle les rares publications d’élèves ou d’héritiers ont parfois amené des éléments de caricature d’un travail complexe. Un seul travail scientifique, récent et en italien, s’est appuyé sur les manuscrits de Delsarte (dispersés entre les Etats-Unis et la France), dont une partie des contenus a été rendue accessible grâce à la publication de la première anthologie de certains de ses textes dans leur version française originale, en 1992. Il s’agit de prolonger ce travail, en nous centrant sur ce qui caractérise le « système expressif de Delsarte » : l’articulation des questions corporelles, spirituelles et artistiques. Travail pratique et réflexion esthétique ont amené Delsarte à envisager phénomènes expressifs, acte artistique et corps humain comme intimement associés à une dimension spirituelle et métaphysique, associant chez lui théologie catholique et pensée ésotérique antique et médiévale. La Trinité et la notion de correspondances universelles structurent ses enseignements, qui proposent d’incarner ces données métaphysiques dans un travail expressif. Notre étude s’appuie tant sur les manuscrits de Delsarte, que sur des témoignages d’artistes ayant connu son travail par transmission orale. Elle permet de mettre à jour certaines données inédites, tant autobiographiques que concernant les sources théoriques de ce travail, en particulier l’importance centrale chez lui de l’anthropologie et de la théologie de Thomas d’Aquin. Elle apporte également un éclairage renouvelé concernant l’approche du mouvement par Delsarte, tant d’un point de vue théorique que pratique. Elle avance enfin des éléments permettant de mieux connaître, au-delà des caricatures et des polémiques ayant existé sur ce point, l’entraînement corporel élaboré par Delsarte, conçu dans le cadre d’une pédagogie du chant et de la parole articulée fondamentalement orientée vers le geste et le mouvement.

[fiche mise à jour en janvier 2012]

A LA UNE



Pratiques de thèse en danse, 14 novembre 2017 • Appel à communication




Atelier des Doctorant en danse, juin 2017 - Programme




Pratiques de thèse en danse - Corps hors-codes, compte-rendu




Recherches en danse n° 5




Écrire les sciences sociales. Un enjeu pour les jeunes chercheurs




Edition Danse.com




Le Doctorat à la loupe




Suivre les nouveautés du site en RSS


TOUTES LES UNES