`
Espace doctorants en danse

SMITH, Dorothy

Intitulé de la thèse : A la recherche d’une forme sensible de l’universalité humaine : enjeux philosophiques, esthétiques et politiques de la danse de l’avenir d’Isadora Duncan.

Disciplines : Philosophie

Directeur de thèse : Sophie Klimis (Université Saint-Louis-Bruxelles)
Co-directeurs : Comité d’encadrement de la thèse : Marina Nordera (Université de Nice Sophia Antipolis) - Laurent Van Eynde (Université Saint-Louis-Bruxelles)

Université : Université Saint-Louis-Bruxelles
École doctorale : Ecole doctorale de Philosophie
Équipe de recherche ou laboratoire : Centre Prospéro Langage-Image-Connaissance –Centre Arts et Performances, Bruxelles

Année d’inscription en thèse : 2013


Résumé de thèse : Au carrefour de la philosophie, des études de genre et de l’anthropologie de la Grèce ancienne, l’originalité de notre recherche consistera à montrer la manière dont la pensée et la représentation d’un universel sensible ont constitué le coeur du processus de création de la chorégraphe américaine Isadora Duncan. Nous considérerons dans quelle mesure la création d’un langage chorégraphique propre a pour corollaire, chez cette pionnière de la modernité en danse, l’élaboration d’une réflexion originale, dont l’enjeu est la pensée et la mise en œuvre du corps féminin comme forme de l’universalité humaine. Nous chercherons dès lors à mettre à jour et à réfléchir les potentialités critiques et la portée subversive d’un tel projet. Nous nous attacherons à observer comment, à travers le déploiement de nouvelles modalités expressives du corps humain, et ce par un usage singulier du corps de la femme, Isadora Duncan invite, selon nous, l’ensemble de ses contemporains à renouveler le regard qu’ils portent sur eux-mêmes et leur rapport au monde. En questionnant le type d’universalité que propose Isadora Duncan, nous tenterons ainsi de mettre à jour et de réfléchir les présupposés théoriques et les enjeux à la fois philosophiques, esthétiques et politiques de sa démarche artistique.

Notice biographique :
Formation : Agrégée de l’enseignement secondaire supérieur ; orientation ‘philosophie’. Distinction. Université Libre de Bruxelles.
Licenciée en philosophie. Mémoire sur le lien entre maladie et création artistique dans l’œuvre de Thomas Mann.
Activité professionnelle : Doctorante et assistante en philosophie. Université Saint-Louis-Bruxelles.

Communications :
Intervention au séminaire de lecture ‘Françoise Collin’ : présentation du texte Inconnu à l’adresse de la philosophe contemporaine belge Françoise Collin. Amazone asl, Bruxelles, le 11mars 2013.
Intervention à La Maison de la Bellone : Isadora Duncan. La quête d’une harmonie perdue. De la nécessité pour la danse de redevenir le chœur tragique. Contredanse, Bruxelles, le 17 janvier 2013.
Intervention au colloque ‘Danse et Politique(s)’ : Isadora Duncan. Présupposés théoriques et enjeux politiques d’une nouvelle définition de la communauté humaine. Université Libre de Bruxelles, le 26 avril 2013.
Intervention au Forum interdisciplinaire des Jeunes Chercheurs : Livre IV de l’Ethique de Spinoza, Université Saint-Louis-Bruxelles, le 10 mai 2013.
Intervention au séminaire des doctorants en danse : Isadora Duncan et Martha Graham. Enjeux esthétiques et politiques d’une nouvelle définition du féminin. Université Sophia Antipolis, Nice, le 16 mai 2013.
Intervention au séminaire d’anthropologie de la danse : Isadora Duncan ou le rythme naturel. Enjeux d’une esthétique vitaliste. CNRS d’Ivry, Paris, le 6 juin 2013.
Intervention à la journée d’étude ‘Isadora Duncan. Entre invention d’un nouveau langage chorégraphique et fabrique d’un mythe d’origine’ : Isadora Duncan. Le mouvement dansé comme forme de la communauté. Centre Arts et Performances/ Centre Prospéro, Université Saint-Louis-Bruxelles, le 18 juin 2013.
Intervention au Centre de recherche en arts et esthétique : A la recherche d’une forme sensible de l’universalité humaine : enjeux philosophiques, esthétiques et politiques de la danse de l’avenir d’Isadora Duncan. Université de Picardie-Jules verne, Amiens, le 24 janvier 2014.
Intervention au séminaire de lecture ‘Théories du genre et des sexualités’ : La notion d’imaginaire-écran de la féminité à partir de l’ouvrage d’Alice Pechriggl Corps transfigurés. Stratifications de l’imaginaire des sexes/genres. Université Saint-Louis-Bruxelles, le 28 mars 2014.
Intervention au Forum interdisciplinaire des Jeunes Chercheurs : présentation des chapitres 1 et 2, section II, Etre et Temps de Heidegger. Université Saint-Louis, Bruxelles, le 7 mars 2014.
Intervention au séminaire de philosophie II : Le philosophe de l’avenir : un danseur… ou une danseuse ? Mise en perspective de la figure nietzschéenne du philosophe danseur avec le projet chorégraphique d’Isadora Duncan. Université Saint-Louis-Bruxelles, le 6 mai 2014.

Articles :
La danseuse de l’Avenir comme figure de la surhumanité nietzschéenne : Isadora Duncan, lectrice-interprète de Nietzsche ? (à paraître)
La danse politique d’Isadora Duncan ou le mouvement dansé duncanien comme mouvement créateur d’une forme sensible de la communauté humaine (à paraître).

Workshops :
Avril 2014 : participation au stage de danse dirigé par Barbara Kane, chorégraphe et danseuse duncanienne. Studio des Orteaux, Paris.
Mars 2014 : participation à l’atelier donné par Amy Swanson, chorégraphe et danseuse duncanienne. Studio Le Regard du Cygne, Paris.

Contact : dothy@becyber.be

[fiche publiée en octobre 2015]

A LA UNE



Pratiques de thèse en danse, 14 novembre 2017 • Appel à communication




Atelier des Doctorant en danse, juin 2017 - Programme




Pratiques de thèse en danse - Corps hors-codes, compte-rendu




Recherches en danse n° 5




Écrire les sciences sociales. Un enjeu pour les jeunes chercheurs




Edition Danse.com




Le Doctorat à la loupe




Suivre les nouveautés du site en RSS


TOUTES LES UNES