`
Espace doctorants en danse

Appel à contribution • Le corps scénique : image, métaphore, signe, revue Studia Dramatica

La revue académique Studia Dramatica, éditée par la Faculté de Théâtre et Télévision de l’Université Babeş-Bolyai Cluj-Napoca, lance un appel de collaboration au prochain numéro (1/2015), qui a comme thème :

Le corps scénique : image, métaphore, signe/
The Actor’s Body : image, metaphor, sign

(Valences expressives du langage corporel sur la scène de théâtre)

La problématique proposée est non seulement fondamentale pour le domaine théâtral, mais c’est aussi une problématique de référence extrêmement présente dans les courants d’idées actuels. Au sein de cette civilisation de l’image que nous traversons, un monde de l’information et de la communication ultrarapide, de simulacres, un monde de la fascination exercée par les surfaces et les apparences, au sein de cet âge du « post-biologique », le corps humain est devenu le point d’intersection des explorations interdisciplinaires. Considéré à juste titre un point de frontière, le corps de surface ainsi que le corps profond se situe toujours dans la zone d’intérêt culturel. Les visions théâtrales d’aujourd’hui demandent et imposent à l’acteur, plus que jamais, un corps virtuose, de l’excellence en matière d’expressivité corporelle, de la maniabilité et de la science de l’adaptation stylistique.

Voici que plus d’un siècle est passé depuis la résurrection et la rébellion antinaturaliste d’Appia, Craig, Meyerhold, continuée admirablement par Artaud, qui a su imposer l’élément visuel-plastique comme faisant partie du langage théâtral, ce qui a mené à une nouvelle « lecture » du corps de l’acteur. L’ensemble du 20ème siècle a travaillé en vue de l’obtention d’une expressivité maximale de l’acteur à travers la poétique de praticiens tels que Jacques Copeau, Michael Tchekhov, Jerzy Grotowski, Jacques Lecoq, Tadeusz Kantor, Eugenio Barba, Ariane Mnouchkine, Tadashi Suzuki, Robert Wilson, David Zinder, pour n’en citer que quelques-uns. Et l’on y ajoute les conquêtes venant de l’art de la danse et de la musique, les études d’eurythmie et les solfèges corporels d’Appia et Dalcroze, l’analyse du mouvement de Rudolf von Laban, la zone féconde ouverte par Pina Bausch par son concept de théâtre-danse, la philosophie et la technique des Viewpoints de la chorégraphe Mary Overlie, la poétique du toucher de la technique contact-improvisation des chorégraphes Steven Paxton et Nancy Stark Smith, la libération des énergies telluriques par Tatsumi Hijikata dans son Butoh-Dance, l’Alter-Danse de Gigi Căciuleanu, ou bien la très large perspective du théâtre physique.

Quelles seraient donc les nouvelles « mises en scène » du corps de l’acteur dans la perspective de cet héritage ? Quelles sont les nouvelles approches, techniques, méthodes ou les nouvelles synthèses de l’expressivité corporelle dans la pédagogie de l’acteur ? Nous ouvrons cette thématique vers une ample perspective interdisciplinaire, en favorisant un horizon critique et méthodologique riche et nuancé. Nous attendons des approches venant de divers domaines et directions, aussi bien que des ponts analytiques inter- et transdisciplinaires.

Suggestions de sous-thèmes :

  • Mythologies corporelles.
  • Perspectives anthropologiques, sociologiques, philosophiques, psychologiques et religieuses sur le corps.
  • Approches théoriques et historiques (par exemple : les grands précurseurs : François Delsartre, Adolphe Appia, Emile Jaques-Dalcroze).
  • Homo gesticulator.
  • La communication non-verbale.
  • L’unité corps-esprit et sa relation aux dichotomies traditionnelles.
  • La métamorphose et le corps fictif.
  • Les énergies corporelles.
  • Le corps et le binôme espace-temps.
  • L’analyse du mouvement (Rudolf von Laban, Gigi Căciuleanu).
  • Aspects techniques du mouvement : jeux gravitationnels, directions spatiales, fluidité du mouvement, qualité du mouvement, niveau de composition, dynamique, tempo.
  • L’évolution du concept de « plastique ».
  • Le corps en tant qu’objet d’art. Visions plastiques du corps (peinture, sculpture).
  • Le corps habillé et déshabillé ; costume théâtral et nudité.
  • Topographie et architecture corporelle dans la technique Viewpoints.
  • Contact-improvisation – la poétique du toucher.
  • Vertige et profondeurs révélées dans le Butoh.
  • Le geste et ses catégories : expressif, quotidien, rituel.
  • Le corps-masque dans la grammaire du théâtre codifié.
  • Le corps de l’acteur en situation de casting.
  • Le corps et l’émotion scénique. Techniques contemporaines de production de l’émotion : Alba, Rasaesthetics/ Rasabox (Richard Schechner), Perdekamp Emotional Method).
  • Le Troisième Œil – le corps vu du dehors.

Sélection :
Les études, articles ou comptes rendus (à soumettre à un processus de peer review) sont à envoyer en format électronique sur l’adresse de la rédaction avant le 20 février 2015 :
studia.dramatica@ubbcluj.ro

ou sur les adresses des éditeurs du numéro :
Miriam Cuibus : miriamcuibus@yahoo.com
Filip Odangiu : filip_odangiu@yahoo.com

Pour les normes de rédaction et autres instructions consultez le site : http://studia.ubbcluj.ro/serii/dramatica/index_en.html

A LA UNE



Pratiques de thèse en danse, 14 novembre 2017 • Appel à communication




Atelier des Doctorant en danse, juin 2017 - Programme




Pratiques de thèse en danse - Corps hors-codes, compte-rendu




Recherches en danse n° 5




Écrire les sciences sociales. Un enjeu pour les jeunes chercheurs




Edition Danse.com




Le Doctorat à la loupe




Suivre les nouveautés du site en RSS


TOUTES LES UNES