`
Espace doctorants en danse

Colloque international • Les circulations musicales et théâtrales en Europe, 20–22 novembre 2014, Nice

Colloque international

Les circulations musicales et théâtrales en Europe,
vers 1750–vers 1815

Nice, 20–21–22 novembre 2014

MSHS Nice-Sud-Est, campus Saint-Jean d’Angély
3, Boulevard François-Mitterrand
Bâtiment de l’Horloge, rez-de-chaussée, salle plate/amphi 031

Avec le concours du Centre de la Méditerranée Moderne et Contemporaine-MSHS, Université Nice Sophia Antipolis, de l’Institut Universitaire de France, de l’Institut de Recherches Historiques du Septentrion UMR 8529 CNRS, de l’Université d’Helsinki

Dans l’Europe du dix-huitième siècle, la mobilité des artistes est un fait établi, et les milieux musicaux et théâtraux sont fortement cosmopolites. À l’époque où le classicisme musical, la comédie de mœurs, l’opéra bouffe et l’opéra-comique façonnent le goût, commence à se constituer un répertoire dramatique et musical commun aux diverses parties de l’Europe urbaine. Du point de vue de l’artiste ou de l’amateur-collectionneur, la pratique musicale, tout comme le voyage, la correspondance ou la sociabilité littéraire, a une dimension formatrice et transfrontalière. Mieux encore, la musique elle-même semble offrir un de ces idiomes universels dont rêvent certains philosophes de l’époque. La musique et le théâtre sont bien plus que des loisirs ; ils sont aussi des expressions identitaires tout comme des objets de commerce et d’investissements. L’objectif de cette rencontre est d’étudier, dans une perspective d’histoire culturelle, la circulation des matières musicales et théâtrales dans Europe de la seconde moitié du dix-huitième siècle, y compris la période révolutionnaire.

Jeudi 20 novembre 2014, 13h30–18h00

13h30 Ouverture du colloque : Pierre-Yves Beaurepaire (Université Nice Sophia Antipolis & Institut Universitaire de France) et Charlotta Wolff (Université d’Helsinki)

L’étranger et le national : les circulations et la définition du goût (présidente de séance : Mélanie Traversier)

13h45 William Weber (California State University, Long Beach), Domestic versus Foreign Composers at the Opera and the King’s Theatre in the 18th Century

14h10 Youri Carbonnier (Université d’Artois), Musiques et musiciens étrangers à la Musique du roi, Versailles, vers 1750-1792

14h35 Pauline Lemaigre-Gaffier (Université de Versailles Saint-Quentin), Cristalliser les circulations théâtrales et musicales ? Génie des nations et service du roi de France dans L’état actuel de la Musique de la Chambre du Roi et des trois spectacles de Paris (1761-1777)

15h00 Rebecca Dowd Geoffroy-Schwinden (Duke University), Bernard Sarrette and the Acquisition of Musical Manuscripts for the Bibliothèque du Conservatoire (1798–1800)

16h10 Stanislav Tuksar (University of Zagreb), Musical prints in the Dubrovnik Franciscan musical collection

16h35 James Harriman-Smith (University of Cambridge), Shakespeare’s Ambassador : the Influence and Legacy of David Garrick in France and Germany

17h00 Katherine Hambridge (University of Warwick), Melodramatic confrontations in Berlin, 1800–1815

vendredi 21 novembre 2014

9h00–12h00

Les élites, acteurs de circulations musicales et théâtrales (président de séance : Rahul Markovits)

9h00 Nathalie Rizzoni (CELLF 16-18, UMR 8599 CNRS & Université Paris-Sorbonne), Des cartons d’archives aux cartons d’écrans : la diffusion du théâtre français en Russie à la fin du XVIIIe siècle

9h25 Charlotta Wolff (Université d’Helsinki), L’ambassadeur des spectacles : le comte de Creutz et l’opéra

9h50 Alexei Evstratov (Institut for Advanced Study, Berlin), L’économie symbolique des structures dramatiques dans l’Europe francophone : la comédie et le savoir social

11h00 Matthieu Magne (Université Nice Sophia Antipolis), De la loge au salon : la musique et le théâtre comme éléments du langage aristocratique dans la Monarchie des Habsbourg au tournant du XVIIIe siècle

11h25 David Do Paço (Programme Max Weber, Institut Universitaire Européen, Florence), Circulations des hommes, constructions des réputations et mobilités sociales : la carrière de Lorenzo Da Ponte sous le patronage des comtes de Cobenzl (1779-1792)

13h30–18h00

L’itinérance des matières musicales et littéraires (président de séance : Philippe Bourdin)

13h30 Cliff Eisen (King’s College, London), Music transmission in the eighteenth century : the Mozartean paradigm

13h55 Vjera Katalinić (University of Zagreb), An 18th-century itinerant violin virtuoso and his ‘travelling themes’

14h20 Robert Adelson(Musée du Palais Lascaris, Nice), L’introduction et la diffusion du piano à queue en France (1781-1797) : éclairages et documents nouveaux

15h20 Flora Mele (Université Paris-Sorbonne), L’adaptation des spectacles français à travers la Correspondance de Favart

15h45 Cécile Champonnois (Université de Montréal), Un librettiste au service de compositeurs européens au Tournant des Lumières : Nicolas François Guillard (1752-1814), le renouveau de la scène lyrique parisienne et sa diffusion en Europe

16h10 Virginie Yvernault (Université Paris-Sorbonne), Figaro en Europe. Circulation, réception et appropriation des œuvres de Beaumarchais au XVIIIe siècle

samedi 22 novembre 2014

9h00-13h00

Mobilité artistique et diffusion des œuvres : presse, traduction et réception (présidente de séance : Charlotta Wolff)

9h00 Marie Glon (École des Hautes Études en Sciences Sociales, Paris), Quand les danses circulent par la poste

9h25 Magali Soulatges (Université d’Avignon), Il faut du nouveau : fonctions et enjeux de l’information théâtrale et musicale internationale dans le Courrier d’Avignon (1733-1793)

9h50 Alessia Castagnino (Fondazione Luigi Einaudi, Turin), Haendel à Florence. Traductions et représentations publiques et privées de ses oratorios dans le Grand-duché de Toscane (1768-1772)

10h50 Julie Johnson (University of Melbourne), Political translation in Revolutionary Lyon, a retranslation of Metastasio’s Artaxerxes

11h15 Aurélie Barbuscia (Institut Universitaire Européen, Florence), Le congrès de Vienne : nouvelle « feuille de route » pour une carrière musicale internationale, le cas de Gioachino Rossini

12h00 Philippe Bourdin (Université Blaise-Pascal, Clermont-Ferrand), conclusions

comité d’organisation : Pierre-Yves Beaurepaire (Université Nice Sophia Antipolis-CMMC et Institut Universitaire de France), Mélanie Traversier (Université Charles de Gaulle Lille 3, Institut de Recherches Historiques du Septentrion UMR 8529 CNRS), Charlotta Wolff (Université d’Helsinki)

A LA UNE



Pratiques de thèse en danse, 14 novembre 2017 • Appel à communication




Atelier des Doctorant en danse, juin 2017 - Programme




Pratiques de thèse en danse - Corps hors-codes, compte-rendu




Recherches en danse n° 5




Écrire les sciences sociales. Un enjeu pour les jeunes chercheurs




Edition Danse.com




Le Doctorat à la loupe




Suivre les nouveautés du site en RSS


TOUTES LES UNES