`
Espace doctorants en danse

Appel à contribution • De l’œil au regard, revue Influxus

De l’œil au regard. Numéro spécial « Art, littérature, histoire »

Revue Influxus. Explorations, nouveaux objets, croisement des sciences

•> Date limite : 31 mai 2014

S’il demande un exercice de l’œil, l’art exige aussi celui du regard, de la parole et de la pensée. L’œil ne suffit pas à rendre une image lisible ; Daniel Arasse l’a démontré. Pour avoir de l’œil, voir juste, voir l’esthétisme, le regard doit se construire dans l’espace de la culture ou de la civilisation qui le produit. Il est donc institué, parfois jonché d’obstacles à la vue ou à la visualisation de la perception. L’effet de l’œil, le regard, peut ainsi être silencieux, direct ou indirect, orienté, rusé, amusé, voilé ou rêveur.

La revue Influxus lance un appel à contributions relatif aux notions de vision(s) et de regard(s), quelles qu’elles soient, dans le domaine de l’art, de l’histoire, de la littérature et de la philosophie, en s’interrogeant plus spécifiquement sur la nature matérielle et immatérielle du regard de l’artiste et du spectateur, parfois entre connivence et crainte, compréhension d’un langage commun ou mécompréhension d’un message pourtant clair pour celui qui le produit.

Plusieurs directions intéressent particulièrement notre appel. Quand parle-t-on du regard et en quels termes, quelle différence avec la vision ou la représentation ? Qu’est-ce que l’objet-regard, comment le déterminer ? Comment voir, que voir et pourquoi, et quel est l’impact du regard (bienveillant, indifférent, absent, négatif, agressif) dans l’histoire, l’histoire des arts, la littérature ou la philosophie ? L’art est dans les yeux de celui qui regarde mais la vérité des productions artistiques en tant qu’élément du visible est-elle une promesse réalisable ? Comment dire l’invisible, ou l’Invisible, et célébrer la transparence ? La question de l’interprétation et de la mémoire visuelle se pose également ; pour reprendre les mots de Pierre Rosenberg, « Sans mémoire, rêverions-nous ? Sans mémoire, reverrions-nous ? ». Enfin, comment se développe l’expression de ce qui ne peut être dit ou écrit ? Comment l’éveil du sens de la vue s’opère-t-il alors ? Voir ou ne pas voir, croire ou ne pas croire, l’œil et le regard traduisent bien plus que l’expression d’un sens, ils aident à la captation du fait (religieux, social, institutionnel, personnel, etc.).

Ces quelques pistes pourront être complétées par d’autres axes. Soucieux de donner un moyen d’expression à ceux qui explorent des voies inventives, soucieux aussi de sortir des habituels champs de recherches et de déployer une approche critique par le croisement des sciences, nous invitons les chercheurs en lettres et sciences humaines à proposer des contributions où l’épistémologique, l’expérimental ou le comparatif est valorisé.

Modalités de soumission
Article de 50000 signes maximum (notes infrapaginales comprises, espaces non-compris).

Les auteurs s’engagent par écrit à l’utilisation d’une iconographie libre de droit ou disposent de l’autorisation écrite des ayants droits.

Janvier 2014 : appel a contribution.
Fin mai 2014 : réception des propositions.
Juin 2014 : évaluation et sélection par le comité scientifique, en double aveugle.
Juillet 2014 : retour des évaluations aux auteur(e)s pour d’éventuelles corrections.
Août 2014 : publication du numéro, mise en ligne sur www.influxus.eu

Modalités de sélection des articles
Comité scientifique et relectures en double aveugle.

Revue Influxus
c/o Groupe Résurgences
111 rue Consolat, Marseille F-13001
FRANCE

Tél : (+33)4 91 90 51 81
Fax : (+33)4 88 15 13 11

A LA UNE



Pratiques de thèse en danse, 14 novembre 2017 • Appel à communication




Atelier des Doctorant en danse, juin 2017 - Programme




Pratiques de thèse en danse - Corps hors-codes, compte-rendu




Recherches en danse n° 5




Écrire les sciences sociales. Un enjeu pour les jeunes chercheurs




Edition Danse.com




Le Doctorat à la loupe




Suivre les nouveautés du site en RSS


TOUTES LES UNES