`
Espace doctorants en danse

Appel à communication • L’artiste face à sa pratique, 3 avril 2014, Rennes

Programme de recherche doctorale
Dits et écrits d’artistes : théories et fictions

Journée doctorale - L’artiste face à sa pratique

3 Avril 2014

Équipe d’accueil Arts : pratiques et poétiques (EA 3208)
Université Rennes 2

Appel à communication

•> Date limite de proposition : 28 février 2014

Cette journée doctorale consacrée aux dits et écrits d’artistes s’intéresse aux processus créatifs. Après avoir réuni des doctorants et jeunes chercheurs issus de divers champs artistiques (arts plastiques, cinéma, musique, théâtre, lettres, etc.) autour des correspondances, des entretiens, puis de l’activité de critique, il s’agit cette fois d’interroger la pratique selon la place que lui accorde l’artiste dans ses propos.

Si la pratique est bien ce qui définit a priori un artiste, les témoignages de celui-ci montrent qu’elle peut être abordée de façon multiple. S’inscrivant dans la tradition, certains considèrent essentiellement la notion de métier (Pierre Boulez, Eugène Ionesco), quand d’autres mettent d’avantage en avant une redéfinition de l’outil (Tristan Murail ; Samuel Beckett). Les processus créatifs peuvent également y être différenciés selon qu’ils se rapportent au faire ou qu’ils soient dictés par un processus mental (Alberto Giacometti, Marcel Duchamp). D’une autre manière, bien que l’on puisse encore l’appréhender à travers une réalisation achevée (Thomas Huber, Raphaël Zarka), la pratique est parfois envisagée comme primordiale et autonome, l’artiste privilégiant avant tout un ensemble de gestes ou de protocoles aux dépens de la production de l’œuvre (Claude Rutault, Roman Opalka).

Les formes que prennent ces témoignages révèlent encore les motivations qui lui sont propres. Écrire sur sa pratique peut ainsi répondre à un désir de transmission et de communication, par exemple dans le cadre de cours ou de conférences (Sergeï Eisenstein, Alfred Hitchcock, Roland Barthes, Jorge Luis Borges), mais elle peut aussi pallier à une crise dans la création (Richard Buckminster Fuller).

Enfin, alors que tout artiste ne s’exprime pas nécessairement sur ses processus créatifs, il arrive que le dit ou l’écrit devienne indissociable d’une production à laquelle il se rapporte (Robert Smithson, « Incidents of Mirror-Travel in the Yucatan », 1969), ou qu’il prenne à lui seul valeur d’œuvre d’art (Roger Caillois, Le fleuve Alphée, 1978).

L’objectif de cette journée d’étude est donc d’aborder de manière transversale et pluridisciplinaire le statut de la pratique au sein des dits et écrits d’artistes, selon ses différents aspects. Dans cette perspective, les propositions d’intervention pourront par exemple porter sur les questions suivantes :

  • Dans ses propos, l’artiste considère-t-il nécessairement sa pratique comme indissociable de la production d’une œuvre ?
  • De quelle manière les artistes abordent-ils avec leurs mots les questions du matériau et de la technique ?
  • Quelle place le savoir-faire tient-il dans les arts ?
  • Comment l’artiste envisage-t-il le corps dans sa pratique ?
  • L’artiste est-il encore un producteur de formes ?
  • Comment les artistes s’approprient-ils les protocoles et méthodes de travail d’autres disciplines ?
  • Au travers de sa pratique, l’artiste revendique-t-il une place particulière au sein de la société ?
  • En quel sens les nouveaux outils de communication influencent-ils le témoignage de l’artiste ?
  • D’une nécessité purement artistique au besoin de médiation, pourquoi et comment l’artiste commente-t-il son propre travail ?
  • Comment le chercheur doit-il envisager les dits et écrits d’un artiste par rapport aux œuvres dont il est question ?

Les propositions de communication seront envoyées aux adresses suivantes avant le 28 février 2014 : dimitri.kerdiles@live.fr et montagne.q@gmail.com. Elles seront composées d’un titre, d’un résumé d’environ 300 mots ainsi que de quelques informations sur l’auteur (100 mots maximum). Pour chaque contribution, un temps de parole de 20 minutes est prévu.

Programme de recherche doctoral : "Dits et écrits d’artistes : théories et fictions", sous la responsabilité de Christophe Viart, professeur en arts plastiques, Équipe d’accueil Arts : pratiques et poétiques (EA 3208), université Rennes 2.

A LA UNE



Pratiques de thèse en danse, 14 novembre 2017 • Appel à communication




Atelier des Doctorant en danse, juin 2017 - Programme




Pratiques de thèse en danse - Corps hors-codes, compte-rendu




Recherches en danse n° 5




Écrire les sciences sociales. Un enjeu pour les jeunes chercheurs




Edition Danse.com




Le Doctorat à la loupe




Suivre les nouveautés du site en RSS


TOUTES LES UNES