`
Espace doctorants en danse

Appel à communications • Notions esthétiques : la perception sensible organisée, 26-27 juin 2014, Paris

Colloque international « Notions esthétiques : la perception sensible organisée ».

Jeudi 26 et vendredi 27 juin 2014.

•> Date limite : 15 février 2014

Co-organisé, en partenariat interdisciplinaire, interculturel et interuniversitaire, par les universités Paris Sorbonne (Paris 4, OMF), Sorbonne nouvelle (Paris 3, CERC), Jean Moulin Lyon 3 (Marge), Charles de Gaulle Lille (CEAC), Panthéon Sorbonne (Paris 1, Hicsa) et l’ENS Lyon (CERCC et IAO) avec
l’appui logistique et technique du Réseau Asie (CNRS) et de l’Escom (FMSH).

Lieu : bâtiment Le France, 190, av. de France, Paris 13e.

Le but de ce colloque est d’explorer les notions relatives aux aspects cognitifs de l’émotion esthétique, dans la saisie de ses manifestations comme dans la théorisation de ses formes. Il s’agit d’étudier comment la perception sensible est organisée par l’emploi de termes qui rendent compte des degrés, nuances et aspects divers de ce phénomène humain aux contours flous qu’est l’émotion esthétique.

Le présupposé de cette démarche est de considérer l’expérience artistique comme un phénomène qui participe de la reconfiguration de l’approche cognitive du monde en intégrant aux mécanismes de perception/interprétation/action une expérience émotionnelle de l’ordre de l’affect. Dans celle-ci, l’œuvre joue le rôle d’un objet transitionnel entre l’expérience poïétique du créateur et le spectateur. Cette expérience poïétique elle même tire son efficacité de la perturbation qu’elle effectue entre la perception sensible et son interprétation cognitive.

Le langage qui s’y rapporte s’est forgé différemment selon les cultures, fondé, entre autres, par la catharsis en Occident, les rasas en Inde, le 奇 qi en Chine, la métaphore de la fleur au Japon (花 hana, fleur), etc. Cette approche doit permettre de saisir comment s’opère le basculement des affects (émoi, trouble, etc., 感動 gandong en Chine, 감동 gamdong en Corée, 感動 kandô au Japon) en appréciations esthétiques (telle, par exemple dès l’aube de notre ère, la hiérarchisation en « 神 shen, 妙 miao, 能 neng » en Chine). Il s’agit de comprendre les mécanismes universels et culturels associés et comment différentes cultures ont tenté de théoriser ces expériences ainsi que les modes d’expression mis en œuvre pour les qualifier, dans une démarche comparatiste prudente. Au croisement des SHS et des avancées en neurosciences, on s’intéressera autant à l’apparition de ces termes, aux conditions de leur emploi et à leur théorisation qu’aux témoignages d’expériences vécues et aux expérimentations visant à saisir les conditions d’apparition d’émotions esthétiques.

Les présentations peuvent prendre la forme d’une communication classique à partir d’écrits ou d’une performance ou une expérimentation impliquant un auditoire et analysée (30 minutes tout compris par intervenant). Les propositions devront prendre la forme d’un résumé d’environ 300 mots accompagné d’une brève biobibliographie et être envoyés à l’adresse suivante : langarts2014@gmail.com

Date limite de soumission d’une proposition : 15 février 2014

Date de réponse : fin mars 2014

Le comité de sélection est constitué d’un comité ad-hoc constitué sur la base du comité de pilotage de Langarts et du comité scientifique de Langarts. Le comité d’organisation est constitué des participants réguliers aux GTs « Notions esthétiques » et du comité ad-hoc. Site : http://langarts.hypotheses.org

A LA UNE



Pratiques de thèse en danse, 14 novembre 2017 • Programme




Atelier des Doctorant en danse, juin 2017 - Programme




Pratiques de thèse en danse - Corps hors-codes, compte-rendu




Recherches en danse n° 5




Écrire les sciences sociales. Un enjeu pour les jeunes chercheurs




Edition Danse.com




Le Doctorat à la loupe




Suivre les nouveautés du site en RSS


TOUTES LES UNES