`
Espace doctorants en danse

Séminaire • De la création à la réception musicale : production de sens et recompositions, 2013-2014

Séminaire “De la création à la réception musicale : production de sens et recompositions”, 2013-2014

Christophe Apprill, chercheur associé à l’EHESS
Kali Argyriadis, chargé de recherche à l’IRD
Sara Le Menestrel, chargée de recherche au CNRS
Nicolas Puig, chargé de recherche à l’IRD
Gabriel Segré, maître de conférences à l’Université Paris-Ouest Nanterre-La-Défense (Paris-X) (TH)

3e mardi du mois de 10 h à 13 h (salle 12, 105 bd Raspail 75006 Paris), du 19 novembre 2013 au 17 juin 2014

Ce séminaire propose d’explorer la notion de créativité musicale et chorégraphique en tenant compte de toutes les étapes inhérentes au processus créatif, depuis la composition jusqu’à la réception et à la diffusion d’une œuvre ou d’un événement, dans un contexte mondialisé de circulations des pièces et des répertoires.

Au sens propre et de façon évidente, la composition renvoie à la création culturelle. Mais elle peut aussi, dans un sens métaphorique, être appréhendée sous l’angle des agencements ou des « façons d’assembler » : des sons, des gestes, des matériaux qui peuvent, le cas échéant, rendre visible les indexations à des univers culturels disjoints et hétérogènes. On pourra également envisager la « composition » (et le fait de « composer ») comme une transaction complexe, qui se jouerait entre un ou plusieurs « créateurs » et leur public, partie prenante de la performance et donc de la création. On se demandera si l’appropriation des moyens technologiques actuels permet le passage d’une réception active (structure pyramidale ?) à une réception générant des formes inédites de composition et de diffusion (configuration horizontale ?), au travers de la production de sens, de produits, d’œuvres et de pratiques.

Il s’agira ainsi d’analyser le processus créatif en tenant compte à la fois des dynamiques d’innovation et de créativité individuelles, des contraintes liées aux objets eux-mêmes et aux contextes, et des dynamiques de réception. Cette démarche s’inscrira dans une volonté de dépassement des paradigmes du métissage et de la création pour comprendre et décrire les mécanismes de transformations, de création, d’adaptation et d’ajustements (ces termes n’étant pas limitatifs), en partant du terrain et en réintroduisant l’individu dans l’analyse des interactions musicales et chorégraphiques.

Renseignements : contacter Sara Le Menestrel par courriel.

Site web : http://musmond.hypotheses.org/

Contact : lemenest(at)ehess.fr

A LA UNE



Pratiques de thèse en danse, 14 novembre 2017 • Programme




Atelier des Doctorant en danse, juin 2017 - Programme




Pratiques de thèse en danse - Corps hors-codes, compte-rendu




Recherches en danse n° 5




Écrire les sciences sociales. Un enjeu pour les jeunes chercheurs




Edition Danse.com




Le Doctorat à la loupe




Suivre les nouveautés du site en RSS


TOUTES LES UNES