`
Espace doctorants en danse

Appel à contribution • Corps contraint, espace de liberté, revue Entrelacs

Corps contraint, espace de liberté

Revue Entrelacs

•> Date limite : 15 septembre 2013

Les contraintes physiques du corps, ses limites, sa pesanteur, sa matérialité ont un impact sur son action, sa configuration, sa résistance. Les contraintes peuvent être imposées par l’homme lui-même, limitant par là même la liberté de penser, d’agir et de ressentir : asservissement à l’autre, conformation aux règles établies, aux normes et aux conventions sociales (de constringere : lier ensemble, enchaîner, contenir, réprimer » (M. Mauss, M. Foucault). Entraves, elles sont facteur de gêne, de contrariété, de violence, de stress (contrainte en anglais).

Dans la création artistique les contraintes peuvent faire partie du processus de création, être moteur créatif, contre lesquelles on résiste mais aussi avec lesquelles on compose.

Dans ce contexte, comment ouvrir sur un espace de liberté dans une situation de contrainte(s) ? Comment contredire l’idée que plus il y a de contraintes, et moins il y a de liberté ?

Plutôt qu’obstacle sclérosant, la contrainte peut être envisagée comme moteur permettant de requestionner le corps dans sa relation au monde et à l’autre. Elle ouvre sur un espace de liberté, et sur un potentiel de possibles à expérimenter. La contrainte est aussi un élément catalyseur dans le processus de création. C’est donc la contrainte comme interrogation des limites du corps (Auréline Roy, Marina Abramovic et Ullay), facteur de dépassement de soi, non pas dans l’idée libérale de performance et d’excellence mais dans celle d’un renouvellement créatif, à partir d’un corps et d’une corporéité repensés dans leur relation au temps et à l’espace (Pierre Rigal ; Matthew Barney) dans leur relation à l’objet (Leigh Bowery, Hussein Chalayan), à l’environnement (Oskar Schlemmer, Rebecca Horn) et à l’autre (Archaos), aux habitus, à la culture et au social (Alain Corbin ; Nicole Tran Ba Vang)..

C’est aussi du dialogue ou de la lutte entre les contraintes qui sont faites aux corps et celles posées par l’œuvre en train de se faire dont il s’agit ici.

Enfin ce sont les contraintes nouvelles, qui sont infligées au corps à l’ère des technologies contemporaines, qu’impliquent la vitesse décuplée, la simultanéité, la virtualité, l’ubiquité et l’incessante mobilité (Virilio, Michel Serres).

Sous la direction de Carole Hoffmann, maître de conférences en arts plastiques, université de Toulouse 2 le Mirail, LARA (Laboratoire de Recherche en Audiovisuel), responsable du Master Création numérique.

Revue scientifique en ligne Entrelacs (www.entrelacs.fr), éditée par le Laboratoire de Recherche en Audiovisuel (LARA, Université de Toulouse II Le Mirail)

Cet appel à communication fait suite à la journée d’étude Corps contraint, espace de liberté, organisée dans le cadre du LARA, avec la présence et la performance The breathing Monster de Myriam Gourfink, en partenariat avec le CIAM, Toulouse 2 le Mirail : http://www.univ-tlse2.fr/servlet/com.univ.collaboratif.utils.LectureFichiergw?ID_FICHIER=1305718840186&ID_FICHE=18668

• Informations pratiques

Les textes retenus seront publiés dans la revue en ligne du LARA « entrelacs.fr » à l’occasion d’un numéro spécial, après lecture d’un comité international de rédaction.
Une publication papier sera envisagée dans un second temps.

• Calendrier

Date limite de soumission : 15 septembre 2013.
Avis aux auteurs des propositions : 25 septembre 2013
Remise des articles : 15 novembre 2013.

• Soumission des propositions

La proposition de texte doit être envoyée en fichier attaché au format RTF ou DOC accompagné d’un court CV (une dizaine de lignes précisant les coordonnées, statut, institution universitaire, discipline scientifique, orientations de recherche de l’auteur et les principales publications). Le courriel doit être adressé à : carole.hoffmann@wanadoo.fr

• Format et mise en page

La proposition de texte doit comporter entre 2.000 et 4.000 caractères (paragraphe justifié, police Times New Roman, corps 12, normal) - titre compris (paragraphe centré, police Times New Roman, corps 12, caractère gras).

L’article définitif doit comporter entre 15.000 et 20.000 caractères. Son format définitif sera communiqué par la suite aux auteurs retenus, avec un fichier stylé correspondant à la mise en forme demandée. Vous devrez joindre à votre texte un résumé en français et une courte notice biographique.

Si vous joignez des images, elles doivent être libres de droit ou accompagnées d’un accord express des ayant droit. Elles seront au format 300 dpi fournies au format jpeg.

A LA UNE



Pratiques de thèse en danse, 14 novembre 2017 • Programme




Atelier des Doctorant en danse, juin 2017 - Programme




Pratiques de thèse en danse - Corps hors-codes, compte-rendu




Recherches en danse n° 5




Écrire les sciences sociales. Un enjeu pour les jeunes chercheurs




Edition Danse.com




Le Doctorat à la loupe




Suivre les nouveautés du site en RSS


TOUTES LES UNES