`
Espace doctorants en danse

Danse, Musique, Politique et Genre dans le Cinéma sud-indien Post-Indépendance, 30 Mai 2013, Paris

Danse, Musique, Politique et Genre dans le Cinéma sud-indien Post-Indépendance

Jeudi 30 Mai 2013, 10h00 – 19h00
Musée du quai Branly, Salle de cinéma

Organisation : Tiziana LEUCCI, Centre d’Etudes de l’Inde et de l’Asie du Sud (CEIAS, EHESS/CNRS), chercheuse post-doctorale au Musée du quai Branly, Paris. Coorganisateur : Davesh SONEJI, Professeur, McGill University, Montréal.

Coordination : Anna Gianotti-Laban, responsable des manifestations scientifiques au musée du quai Branly : anna.laban(at)quaibranly.fr

A l’occasion du centenaire du cinéma indien (1913 : premier film tourné en Inde, par un cinéaste indien), le Département de la Recherche et de l’Enseignement du Musée du quai Branly, en collaboration avec le Centre d’Etude de l’Inde & de l’Asie du Sud (CEIAS, EHESS/CNRS, Paris) par le biais de plusieurs de ses membres et de l’équipe « Industries culturelles, scènes artistiques et littéraires en Inde », célèbrent l’événement par un colloque pluridisciplinaire abordant le cinéma du sud de l’Inde. Dans cette région en particulier, le cinéma a été utilisé comme un puissant moyen de propagande politique. Le présent colloque international revient sur cette instrumentalisation du cinéma, à travers un cas emblématique : le traitement de la danse et des danseuses/courtisanes dans les films de l’Inde méridionale, depuis les débuts du cinéma, dans la deuxième décennie du vingtième siècle, jusque dans les années 1950, post-indépendantes.

Cet objet original permet ainsi de croiser des problématiques généralement abordées de façon séparées : le cinéma et la politique, les réformes sociales et morales avec les productions culturelles, l’articulation par genre entre la musique et la danse, les influences de la production d’Hollywood, etc.

Le colloque regroupe des participants de disciplines académiques différentes comme : l’histoire de l’Asie du Sud, l’anthropologie sociale, l’histoire du cinéma et de la littérature, les études genre et les études des arts performatifs. Cette interdisciplinarité reflète aussi le dialogue culturel pratiqué au musée du quai Branly.

Structuré en quatre panels se terminant par une table-ronde finale, le colloque sera complété par la projection d’extraits de films, particulièrement en langues Tamoul et Télougou.

A LA UNE



Pratiques de thèse en danse, 14 novembre 2017 • Appel à communication




Atelier des Doctorant en danse, juin 2017 - Programme




Pratiques de thèse en danse - Corps hors-codes, compte-rendu




Recherches en danse n° 5




Écrire les sciences sociales. Un enjeu pour les jeunes chercheurs




Edition Danse.com




Le Doctorat à la loupe




Suivre les nouveautés du site en RSS


TOUTES LES UNES