`
Espace doctorants en danse

Appel à communication • Jeux et enjeux du corps : entre poïétique et réception, 4 juin 2012, Toulouse

Jeux et enjeux du corps : entre poïétique et réception

Journée de doctorants
Université de Toulouse II - Le Mirail

4 juin 2012

•> Date limite : avant  le 1er avril 2013

Dans la vie de tous les jours comme dans l’œuvre d’art, le corps à l’œuvre est, dans l’espace et dans le temps, un lieu spécifique d’interactions potentielles, plus ou moins circonscrit et durable. Dans l’œuvre d’art, dans la littérature, dans l’iconographie et, bien sûr, sur scène, il vibre ou se fige en silence. Il s’ordonne volontairement ou instinctivement et se désordonne de la même manière, il donne forme à l’idée ou il trahit le silence. Bref, le corps est ce lieu au sein duquel, de nombreuses interactions se jouent. Immatérialité de la psyché et corporéité de l’être interagissent, construisant l’unité et la cohérence de la personne ou du personnage. Multiples sont les formes que peut adopter le corps et multiples peuvent être ses fonctions.

L’intérêt de la réflexion autour du corps demeure dans la diversité et la transversalité des approches de ce champ d’étude dont le corps est l’axe central, permettant ainsi un foisonnement d’approches théoriques qui suscitent l’épanouissement de cette notion. Nous signalons, entre autres, les arts plastiques, les arts du spectacle ou les arts appliqués. L’objectif principal de cette journée d’étude sera donc de réfléchir autour de la notion du corps du point de vue de l’articulation création – réception. Nous nous intéresserons lors de cette journée aux jeux et enjeux du corps créateur ou représenté et du corps récepteur ou spectatoriel, au corps en scène et aux scènes du corps, aux applications du corps et au corps appliqué selon une approche de la poétique telle qu’elle peut se déployer dans des contextes spécifiques et divers de création et réception. Autant de pistes que nous nous proposons d’explorer à travers les trois axes suivants.

La poétique du corps et ses effets sur la réception

Instrument de création et territoire d’expérimentation de soi, des autres, du temps, de l’espace, le corps génère sa propre poétique. Quelles poétiques du corps s’inventent dans la danse, le théâtre, la performance, le body art, mais aussi dans toutes les pratiques artistiques mettant le corps en jeu ? Du point de vue de la réception, le corps est ce dispositif par lequel s’opère la réception sensorielle et émotionnelle de l’œuvre ; il permet, en ce qui concerne le spectacle vivant, une approche kinesthésique de l’œuvre, inscrite dans le rapport du corps de l’artiste au corps du spectateur. Nous questionnerons quels effets les poétiques du corps produisent sur le corps spectatoriel et nous tenterons d’observer en quoi le corps peut constituer le lieu de rencontre privilégié entre des conduites créatrices et celle ou celui qui en est touché(e).

Le corps dans les dispositifs de la représentation

Dans l’image, la photographie, la peinture ou le cinéma, dans les arts du spectacle et la littérature, le corps est convoqué pour participer à un dispositif de représentation unique. Nous questionnerons les interactions entre corps représenté et dispositif de représentation afin de comprendre comment il se donne à voir dans l’œuvre. Nous chercherons à comprendre ce que dit le corps et ce qu’il cache en participant au dispositif de la représentation. Aussi, nous tenterons de percevoir comment le corps se meut au cœur de ce dispositif, entre les libertés et contraintes que celui-ci offre et/ou impose, et comment le dispositif conditionne la fonction du corps et son activité spatialement, temporellement et symboliquement.

Le corps interdisciplinaire : dispositifs, apports et enjeux

À la recherche de l’enrichissement épistémologique et/ou scientifique, la notion du corps se sert de tout son potentiel pour élargir les champs d’étude grâce aux croisements avec des domaines divers, comme la santé, la didactique de langues ou les nouvelles technologies. De ce fait, nous proposons de réfléchir sur les dispositifs de fusion mis en place pour que le corps investisse des scènes a priori atypiques. Aussi, nous proposons d’observer quels apports, du point de vue créatif et réceptif, émergent de la transversalité entre le corps et d’autres domaines supposés distants. Enfin, nous tenterons de dépister les enjeux de cette hybridation du corps que ce soit dans un cadre créatif, ludique, thérapeutique ou cognitif, entre autres.

[...] Télécharger l’appel détaillé

  • Documents joints
  • A LA UNE



    Pratiques de thèse en danse, 14 novembre 2017 • Appel à communication




    Atelier des Doctorant en danse, juin 2017 - Programme




    Pratiques de thèse en danse - Corps hors-codes, compte-rendu




    Recherches en danse n° 5




    Écrire les sciences sociales. Un enjeu pour les jeunes chercheurs




    Edition Danse.com




    Le Doctorat à la loupe




    Suivre les nouveautés du site en RSS


    TOUTES LES UNES