`
Espace doctorants en danse

BOLDRIN, Beatrice

Intitulé de la thèse : Le féminin contemporain entre symboles et stéréotypes : le cas de la danse orientale

Disciplines : Philosophie

Directeur de thèse : Michela Marzano

Université : Université Paris 5-Descartes
École doctorale : ED 180 Sciences humaines et sociales : cultures, individus, sociétés

Date de soutenance : 28 novembre 2014


Résumé de thèse : Dans cette recherche, nous analysons les évolutions des modèles contemporains de féminité dans le cadre des débats sur l’identité de genre à travers l’étude de la danse orientale (danse du ventre). La danse sera envisagée à la fois comme un terrain de confrontation, de partage et d’hybridation de différentes conceptions et vécus du corps ; comme une possibilité d’exploration empirique et conceptuelle de la notion d’identité de genre ; et comme un cas d’étude qui va nous permettre de réfléchir sur l’imaginaire du ventre féminin comme symbole sexuel et maternel. Le corps dansant, quant à lui, sera traité comme le moyen expressif à partir duquel structurer notre ‘réflexion incarnée’ sur le féminin. Nous allons analyser les formes de partage culturel qui se produisent aujourd’hui lors des cours de danse orientale à paris. cela afin de mettre en lumière, d’un côté, les éventuels changements que cette danse produit dans les relations des femmes à leur intimité physique et sexuée et, de l’autre, les influences du regard occidental sur cette danse. Dans le milieu de cours de danse orientale, les femmes qui la pratiquent sont amenées à expérimenter dans des espaces clos et exclusivement féminins, sur leur propre peau, la stratification des conceptions traditionnelles du corps, des systèmes philosophiques et esthétiques différents de celui occidental. Comment l’exercice de cette danse s’articule-t-il avec certaines conceptions morcelées du corps et avec une éthique, une morale et une religion chrétiennes qui ont ‘figé’ et ‘clos’ le bassin féminin ? Comment des différents rapports à la sexualité féminine se confrontent dans la pratique de cette danse ? La danse orientale modifie-t-elle en occident les catégories et les formes du corps désirable ? Quels bénéfices cette pratique a sur le corps des femmes ? Dans quelle mesure cette danse a été influencée par le regard, a pensée et l’esthétique occidentale aussi bien que par la danse moderne et contemporaine, une fois qu’elle a commencé à être pratiqué en occident ?

[fiche modifiée en juillet 2015]

A LA UNE



Pratiques de thèse en danse, 14 novembre 2017 • Appel à communication




Atelier des Doctorant en danse, juin 2017 - Programme




Pratiques de thèse en danse - Corps hors-codes, compte-rendu




Recherches en danse n° 5




Écrire les sciences sociales. Un enjeu pour les jeunes chercheurs




Edition Danse.com




Le Doctorat à la loupe




Suivre les nouveautés du site en RSS


TOUTES LES UNES