`
Espace doctorants en danse

Journées scientifiques • Faire dialoguer les disciplines dans une thèse en sciences humaines et sociales : facteurs, pratiques et enjeux, 24 mai 2012, Paris

Faire dialoguer les disciplines dans une thèse en sciences humaines et sociales : facteurs, pratiques et enjeux

Jeudi 24 mai 2012

Université Paris-Descartes

9h-19h
Bâtiment Jacob Salle des thèses (5è étage)
45 rue des Saint Pères 75006 Paris

Si les frontières disciplinaires continuent de structurer fortement le champ scientifique (commission de spécialistes, qualification disciplinaire), la recherche et la formation à la recherche en sciences humaines et sociales (SHS) s’orientent néanmoins vers le dialogue entre les disciplines. Les acteurs de la recherche tendent en effet à prendre en compte d’autres disciplines que la leur. Au-delà de la diversité des termes employés (multidisciplinarité, pluridisciplinarité, interdisciplinarité, transdisciplinarité), signe de la diversité des approches possibles, la question de savoir comment construire un dialogue fécond entre les disciplines se pose dans toute recherche en SHS. Mais quels sont les facteurs et les enjeux d’un tel dialogue ? Quels sont les vantages et les inconvénients de combiner des concepts, des techniques d’enquête, des méthodes et/ou des modes d’analyse de différentes disciplines ? Les possibles croisements entre les disciplines sont-ils semblables pour toutes les SHS (le dialogue entre la sociologie et l’anthropologie, par exemple, peut-il se construire de la même façon que le dialogue entre la démographie et l’anthropologie) ? Quelles peuvent être les conséquences de l’abolition des frontières entre les disciplines ? Dans quelle mesure peut-on parler d’une identité disciplinaire au sein d’une thèse en SHS ? Dans le cadre de ce colloque, nous invitons les doctorants en SHS à exposer la façon dont ils envisagent/abordent/structurent le dialogue entre les différentes disciplines au sein de leur travail de recherche : comment fait-on interagir les différents emprunts disciplinaires ? Se positionne-t-on toujours au sein d’une discipline principale ? Que nous enseignent ces pratiques ? Quels sont les facteurs et les enjeux (exigences scientifiques et/ou institutionnelles) qui influencent le choix du doctorant quant à la prise en compte d’autres disciplines dans sa recherche ? Quels sont les parcours, les cheminements et les points de rencontre entre les disciplines au cours de la recherche ? Quelles questions, difficultés, avantages et inconvénients pose l’intégration d’une telle démarche pour un doctorant en SHS ?

  • Documents joints
  • A LA UNE



    Pratiques de thèse en danse, 14 novembre 2017 • Programme




    Atelier des Doctorant en danse, juin 2017 - Programme




    Pratiques de thèse en danse - Corps hors-codes, compte-rendu




    Recherches en danse n° 5




    Écrire les sciences sociales. Un enjeu pour les jeunes chercheurs




    Edition Danse.com




    Le Doctorat à la loupe




    Suivre les nouveautés du site en RSS


    TOUTES LES UNES